Bientôt en Suisse Romande ...

En mai, venez écouter et échanger avec Emmanuel MBOLELA.

MBOLELA Emmanuel SI Affiche A Trajet EM EM Algerie Maroc      Emmanuel Danilo Christopher

Moment d'échange avec un compatriote !

 

Une odyssée africaine …

Persécuté pour des raisons politiques, Emmanuel MBOLELA fuit la République Démocratique du Congo (Kinshasa) en 2002.

Son odyssée dure six ans durant lesquels il affronte toutes les atrocités que les centaines de milliers de réfugiés subissent en fuyant l’Afrique vers l’Europe.

Emmanuel reste bloqué pendant quatre ans au Maroc où il fonde, avec des compatriotes, la première association des réfugiés congolais ARCOM, refusant ainsi le statut de victime muette et impuissante dans lequel on le tenait.

Emmanuel vit aujourd’hui en tant que réfugié aux Pays-Bas.

Conférences publiques

Nyon,                                vendredi 25 mai 2018, 20 h., Salle des Horizons, Av. des Eules 9

Neuchâtel,                        samedi 26 mai, ?? h., avec L’AMAR, Av. Vignoble 39

Genève,                             dimanche 27 mai, 17 h., avec l’AGORA, Temple de Plainpalais

Cossonay,                         lundi 28 mai, 20 h., avec l’ACTION-PARRAINAGES, au Réfectoire CossArena, Rte de Morges

Bienne,                               mardi 29 mai, 20 h., HAUSPOURBIENNE, Rue du Contrôle 22

Lausanne                        mercr. 30 mai, 20 h., MAISON DE LA FEMME, Av. Eglantine 6

Les Bioux (Val. de Joux),   jeudi 31 mai, 20 h., avec GAMvj, Grande Salle

 

Entrée libre, collecte à la sortie (montant indicatif CHF 20.-)

 

Conférence publique d'Emmanuel MBOLELA au "Buffet de la Gare" de Vallorbe le jeudi 1° février 2018

 

" Après l’accueillant café-croissant préparé par le Buffet de la Gare, c’est à une salle bien pleine qu’ Yvette Fishman souhaite la bienvenue ainsi qu’à Emmanuel Mbolela qui vient témoigner de son parcours de migrant du Congo aux Pays-Bas.

Danilo Gay présente ARAVOH et son activité en soulignant que les bénévoles sont ‘témoins des personnes rencontrées’ : la venue d’Emmanuel Mbolela prend tout son sens. Il remercie Esther Mariacher qui a rapporté du Maroc de belles photos des femmes accueillies par ARCOM ( Association des Réfugiés Congolais au Maroc ) . Cette association, créée par Emmanuel et ses amis, vient en aide aux femmes migrantes seules ou avec enfants.

Emmanuel Mbolela dresse un rapide historique de son pays, la République Démocratique du Congo, qu’il a dû quitter en 2002 suite à une manifestation pacifique réprimée par le pouvoir ( arrestations, prison, tortures…)

Sa conférence est ponctuée par la lecture de quelques extraits de son livre « Réfugié »

La progression vers le Nord de l’Afrique devient de plus en plus difficile quand la différence de couleur de peau est plus visible.

Violence dans le désert, vols de leurs biens, abandon des chauffeurs, lourd tribut payé par les femmes : l’évocation est faite avec pudeur et sensibilité.

Le séjour Algérie/Maroc est semé d’embûches.

Sensible à la détresse des femmes migrantes, Emmanuel et quelques amis lancent ARCOM afin d’essayer de les soulager et de les sécuriser

Un jour vient où Emmanuel trouve refuge aux Pays-Bas par l’intermédiaire du HCR. Tout n’est pas terminé : langue inconnue, diplômes non reconnus …Quelques entreprises emploient des migrants ( souvent exploités )

Esther Mariacher salue le courage d’ Emmanuel et de ses amis dans cette fondation d’ARCOM

Au Maroc elle a reçu un accueil formidable des ‘collègues’ d’Emmanuel en particulier Raoul, partenaire des premières luttes. Il gère l’Impossible en permanence : pas de système social, hôpitaux submergés, manque d’argent pour les soins…

ARCOM fournit le logement et 1 repas par jour pendant 3 mois afin d’aider les femmes à ‘souffler’ un peu. Accouchements, soins aux bébés : les besoins sont criants.

La majorité des femmes seules fuient les mariages forcés mais aussi le veuvage : dans certaines coutumes les biens du mari décédé reviennent à sa famille, la veuve se retrouve démunie.

3 mois et après ?  Emmanuel nous donne quelques ‘solutions’ connues :

- Retour en ‘forêt’ : à nouveau clandestinité dans l’espoir d’une traversée

- Retour au pays par l’OIM

- ‘Système D’ et logement en appartement collectif (problème de prix du loyer)

- Création de petits commerces (coiffure, nourriture, ménages…) emploi en télémarketing (si études suffisantes) mais l’exploitation est souvent rencontrée

Danilo présente le livre-témoignage du parcours d’Emmanuel Mbolela. Si vous ne l’avez pas encore lu et désirez vous le procurer, contactez Danilo.

Les dons déposés dans les corbeilles ARAVOH ce jour 1° février serviront à aider ARCOM à soulager ces femmes si malmenées.

La matinée se poursuit dans un échange de questions/réponses avec Emmanuel Mbolela

Un grand Merci à Emmanuel d’être venu à notre rencontre malgré sa santé précaire.

Nous formulons des vœux de meilleure santé et, si tout va bien, le mois de mai verra son retour parmi nous : les infos suivront en temps utile. "

(Extrait du PV de cette matinée, à destination des bénévoles, rédigé par Noëlle Cozian)

 

Visages de l'ARCOM au Maroc (Photographe Esther Narbaud-Mariacher)

plaquette

 

Articles de presse :

OMNIBUS du vendredi 9 février 2018 -  Orbe - Article et photo par Jean-François  Reymond.

OMNIBUS Article EM 2018 02 09 

LE COURRIER - LA LIBERTE du vendredi 26 janvier 2018 - Propos recueillis par Kessava Packiry

LE COURRIER LA LIBERTE 2018 01 26 C