Etre enfermées dans le CEP avec des enfants en bas âge, c'est un véritable calvaire pour de nombreuses mères. Afin de leur permettre de « respirer » pendant quelques heures, chaque semaine, deux bénévoles animent, dans le CEP, un atelier de jeux ou de bricolages. Cet atelier a pu être mis sur pied grâce à la bonne entente entre la direction du CEP, qui autorise l'entrée de deux bénévoles, et ARAVOH. Bien souvent, les mères sont prises au jeu et restent avec leurs enfants pour se délasser. Parfois il n'y a pas d'enfants qui se présentent, simplement parce que cette semaine-là il n'y en a pas dans le Centre !